L’effervescence, à l’approche du jour J

La salle du petit chat noir aujourd’hui bruissait du travail des techniciens qui préparaient les décors pour Macadam Tonic, tandis que dans la salle, les circassiens s’entraînaient. Robin, Camille et Manon, époustouflants par leur grâce et leur ténacité malgré leur jeune âge. Nous, les acteurs des Précieuses, avons trouvé quelques fauteuils pour revoir entre nous notre texte. L’entente et la complicité donnent à ce travail de groupe une belle légèreté. Chez tous, le plaisir et l’impatience de jouer bientôt. Entre deux répliques, celle que j’appelle parfois la Reine Christine ( Christine Good, of course ! ) m’annonçait avec un grand sourire qu’elle avait passé le matin même à Toulouse le permis fluvial. Passé et réussi ! Elle m’énerve, cette femme ! Rien ne l’arrête ! Elle est trop forte ! Je l’adore !

Julie J

Un commentaire sur “L’effervescence, à l’approche du jour J”

  1. Julie J dit :

    J’avais décidé de me coucher tôt mais j’ai mauvaise conscience alors, il faut que je me confesse : aujourd’hui, je suis arrivée à la répétition avec des croquants aux amandes et j’ai annoncé que j’avais passé la nuit à les faire. En fait, je les avais achetés le matin même. Que Dieu me pardonne !
    Me voilà soulagée, je vais pouvoir dormir sur mes deux oreilles …

    Julie J

Laisser une réponse

*



Tapez le code ci-dessus dans la zone CAPTCHA Code