Le Théâtre de la Gargouille à Bergerac

Amandine Borie Retrouvez nous sur Facebook

Connexion

Site web réalisé par Lionel Gibaudan

Macadam Tonic

Fête dans la rue.

Macadam Tonic photo Chris Teunissen

Macadam Tonic

Spectacle vivant, théâtre de rue coloré et remuant, généreux par essence, amoureux d’émotions urbaines, mélangeant tous les arts de la rue.

Spectacle unissant les genres, tendance certes très actuelle, mais qui exige un équilibre difficile à réussir. Chaque discipline devant se mélanger et se répondre pour créer, au final, une nouvelle discipline. Là est toute l’originalité de ce spectacle.

Macadam Tonic photo Chris Teunissen

Macadam Tonic

Le chant, le théâtre, le cirque, l’expression corporelle, les éclairages, le décor et le choix des musiques à consonances tziganes se mêlent pour rendre hommage aux gens du voyage, aux enfants de la balle, aux rêves et à la poésie.

C’est un spectacle accessible à tous. D’une grande mobilité il est soutenu par un éclairage très « forain » (torches, petites lampes, etc…).

Macadam Tonic sur scène

Macadam Tonic en représentation

Abécédaire du clown

Dénonciateur: Le clown dit ce qu’il voit, ce qu’il pense, ce qu’il ressent. Il dit tout haut ce que les gens pensent tout bas. Ce qui l’interpelle, l’horripile, le touche, le transporte, il le partage avec nous.
Libérateur: Libre, le clown nous libère. Avec lui, on se laisse aller à rire, à pleurer, à écouter ses émotions, à voir la vie autrement, à croire que tout est possible, à goûter l’instant présent.
Nez: Si on parle du clown, on ne peut ignorer le nez ! Le plus petit masque du monde, il ne cache rien et permet de montrer tout ! En plus d’être le drapeau de ralliement de tous les clowns de la planète, le nez, c’est l’immunité diplomatique.
Xénophile: ( ?! ) Le clown, cet être venu d’ailleurs, aime les étrangers et adore voyager : il voyage d’un pays à un autre sans souci, de peintre russe il devient sinologue, puis alpiniste suisse…
Zygomatique: Le muscle préféré du clown ! On dit que qui rit 10 minutes par jour vivra 10 ans de plus… Alors dans quelques années… attention au déséquilibre démographique ! Les clowns sont là, ils prospèrent et se multiplient… Si en plus ils vivent jusqu’à cent ans, y’aura plus de place pour les rabat-joie… !!

Télécharger le dossier du spectacle (1,49 Mo).

Accueil Blog