La Gargouille

Bus itinérant du théâtre de la gargouille

« Nous sommes des militants du bonheur partagé.
Tels des paysans, nous semons des graines d’émerveillement.
Notre chapiteau et la salle du P’tit Chat Noir sont des lieux de partage citoyen
et d’humanité. Le potentiel créatif de chacun y est reconnu et encouragé. »

Christine Good, co-fondatrice de La Gargouille

Le spectacle vivant pour tous, par tous et entre tous

La Gargouille, créée en 1979 par Christine Good et Gérard Guillemin est une troupe professionnelle implantée à Bergerac en Dordogne. La compagnie a la particularité de favoriser la diffusion culturelle en milieu rural en allant au devant du public grâce à son chapiteau-théâtre de 250 places, véritable pôle culturel itinérant, unique dans le Sud de la Nouvelle-Aquitaine. Toujours accessibles et jamais dénués de sens et de profondeur, tous les spectacles de La Gargouille s’adressent volontairement à un large public et mettent à contribution la vaste palette de talents de ses artistes entre théâtre, clown, cirque, danse, musique et chanson.

La Gargouille fait également la part belle à la transmission et au partage. Toute l’année, son école propose dans sa salle du P’tit Chat Noir à Bergerac des ateliers hebdomadaires et desstages de théâtre et de cirque. Reconnu d’utilité publique, le Théâtre de la Gargouille est également agréé E.S.U.S., Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale du fait de son action en faveur de la jeunesse, et de ses missions d’animation et de développement du territoire rural.
Aujourd’hui, La Gargouille évolue et devient lieu de fabrique du spectacle vivant spécialisé en itinérance. Sa mission, elle, reste inchangée : contribuer à l’essor d’un spectacle vivant pour tous, par tous, et entre tous.

La petite histoire

Les débuts

Tout commence en 1979. Diplômé du Conservatoire de Grenoble, Gérard Guillemin a déjà derrière lui quelques belles expériences au théâtre et au cinéma lorsqu’il décide de revenir en Dordogne, sur les terres familiales pour initier un travail de terrain et apporter sa contribution à ce qu’on appelle alors pompeusement la « démocratisation de la culture ».

« Mon idée était de faire grandir un théâtre au cœur de la vie, loin des centres nationaux, et de le faire ici en Dordogne ». Il commence par ouvrir une école de théâtre en 1979. En plus des ateliers qu’il organise, il intervient aussi dans les écoles de Bergerac et un nombre incalculable d’écoles primaires de village et de collèges du territoire. Puis il fonde en 1980 avec la comédienne et chanteuse Christine Good la troupe du Théâtre de la Gargouille.

A compter de ce jour, c’est un véritable travail de fond qui s’engage sur le territoire. La Gargouille sème du théâtre partout, transmet. Après avoir investi les salles des fêtes de multiples communes : Mauzac, Pressignac, Sainte-Colombe, Lalinde, Prigonrieux, ou encoreLanquais, en 1992, la Ville de Bergerac met à disposition de la compagnie l’ancienne ferme des Vaures. Rebaptisé Le P’tit Chat Noir, l’ensemble, merveille d’architecture traditionnelle périgourdine, devient le lieu de résidence de la compagnie et abrite aussi son école de théâtre.

Depuis près de 8000 élèves sont passés sur les planches de la petite salle. Parmi ces élèves, une cinquantaine en ont fait leur métier. Devenus comédiens, professeurs ou techniciens, certains ont bien sûr rejoint la compagnie : Jean-Baptiste, Amandine, Lorène, Manon, Céline, Emmanuel, Christophe, Alexandrine.

Les grandes mises en scène

Au tournant des années 90, Gérard Guillemin, grand faiseur d’images et passionné d’histoire et de patrimoine se lance  dans la création de grandes mises en scène mobilisant une centaine de comédiens professionnels et amateurs. Entre 1987 et 2006, il créera entre autres : Robin des Bois, Les  Cocardes de la liberté, Le Capitaine Fracasse, Notre-Dame de  Paris, Il y a 2000 ans… Jésus, le Souffle de la Vallée, Deux Cyrano à Bergerac, D’Artagnan et Cyrano, Jacquou le Croquant, La Grande bataille, et tant d’autres.

Ces spectacles impressionnants, mêlant théâtre, musique, pyrotechnie, ont laissé de magnifiques souvenirs aux périgourdins.

Le virage de l'itinérance

Entretemps, la compagnie a aussi fait l’acquisition d’un camion-scène. Le virage de l’itinérance s’opère. La Gargouille joue partout, investit les places de village, les cours d’école, les terrains de foot. La fin des années 2000 viendra assoir cette  spécificité avec en 2008 la création du concept itinérant Les Sentiers de l’éphémère sous chapiteau-yourte, et en 2012 l’acquisition par la compagnie de son propre chapiteau-théâtre. C’est aussi une nouvelle logique d’action culturelle qui se met en place.

La venue du chapiteau se prépare plusieurs mois à l’avance avec un grand nombre de partenaires : élus et techniciens de collectivités, équipes pédagogiques, parents d’élèves, associations, habitants…
Et lors des sessions chapiteau, durant une semaine, souvent plus, la compagnie vit sur place, interagit avec les habitants, se ravitaille à l’épicerie du coin. Le théâtre au cœur de la vie tant voulu par Gérard et Christine. Pour la Gargouille, l’itinérance est plus que de la diffusion : de l’infusion culturelle.

De la compagnie au lieu de fabrique du spectacle vivant

Côté style, la compagnie ne s’est jamais rien interdit et revendique un théâtre populaire autant qu’exigeant.
Molière déjantés, farces italiennes, drames intimistes, ou tours de chant ont fait son succès. Pour beaucoup, les spectacles de la Gargouille sont leur première fois « au théâtre ». A partir de 2006 et la création de Macadam Tonic, les spectacles de la compagnie prennent une nouvelle couleur circassienne. Si les créations de La  Gargouille ont toujours été marquées par la pluridisciplinarité, les sœurs Lorène et Manon Guillemin apportent en effet une nouvelle identité circassienne au répertoire de la compagnie.

En 2018, rejointes par Aline Delane, elles ouvrent d’ailleurs l’école de cirque de la Gargouille. En 2019, le Théâtre de la Gargouille crée sa pépinière d’artistes et devient lieu de fabrique du spectacle vivant spécialisé en itinérance.
Gérard Guillemin, directeur artistique de la compagnie depuis sa création, se prépare à passer la main. Et sous son œil bienveillant, les premiers spectacles issus de sa pépinière d’artistes voient le jour.

LEs dates clés

La troupe

Au fil des années, Gérard Guillemin et Christine Good ont réuni autour d’eux une vraie troupe avec en tout, 17 emplois culturels pour le Bergeracois. Les équipes artistiques et techniques, pluridisciplinaires et spécialisées dans l’itinérance, y sont soutenues par un pôle administratif.

Gérard Guillemin
Gérard GuilleminMetteur en scène
Directeur artistique
Lire la suite
Premier prix du Conservatoire de Grenoble, Gérard Guillemin écrit, joue et met en scène les spectacles du Théâtre de la Gargouille qu’il a cofondé en 1980 avec Christine Good. Grand faiseur d’images, il est aussi à l’aise dans la création intimiste que dans la mise en valeur spectaculaire du patrimoine, les classiques dépoussiérés ou le spectacle jeune public.
Christine Good
Christine GoodComédienne
Chanteuse
Musicienne
Directrice de production
Lire la suite
Formée avec Christiane Legrand, Marc Perron et le Roy Hart Théâtre, Christine Good cofonde le Théâtre de la Gargouille avec Gérard Guillemin en 1980. Elle l’assiste dans la mise en scène et joue dans presque tous les spectacles de la compagnie depuis sa création.
Jean-Baptiste Lableigne
Jean-Baptiste LableigneDirecteur technique
Régisseur son, lumière
Comédien
Lire la suite
Directeur technique / Régisseur son, lumière / Comédien Formé à l’école de théâtre de La Gargouille, c’est dès 1993 qu’il rejoint la compagnie. Comédien, technicien chevronné et responsable technique du chapiteau,Jean-Baptiste est également agent ERP.
Lorène Guillemin
Lorène GuilleminComédienne
Circassienne
Professeure de cirque
Metteuse en scène
Directrice artistique
Lire la suite
Enfant de la balle, elle joue dans les spectacles de la compagnie depuis sa petite enfance. Formée à la voltige équestre, ayant suivi des stages avec le Bataclown, Lorène est comédienne et circassienne. Elle est également professeur de cirque pour l’école de la Gargouille. Elle crée sa première mise en scène pour la Gargouille en 2020 avec la déambulation théâtrale Les enfants de la Terre.
Gregory Felzines
Gregory FelzinesComédien
Professeur de théâtre
Metteur en scène
Directeur artistique
Lire la suite
Elève dès son plus jeune âge du Théâtre école de Cahors, il sort diplômé en 2003 du Conservatoire de Toulouse. Il joue ensuite sous la direction de différents metteurs en scène comme Francis Azema, Franck Garrick ou Yvon Victor avant de rejoindre le Théâtre de la Gargouille en 2017. Il est comédien, professeur et metteur en scène des ateliers théâtre de la Gargouille. En 2021, il crée sa première mise en scène pour La Gargouille avec Volpone.
Amandine Borie
Amandine BorieComédienne
Professeure de théâtre
Coordinatrice de l’école de théâtre et de l’EAC
Lire la suite
Formée à l’école de théâtre de La Gargouille, Amandine est également titulaire du BEATEP (avec le Théâtre en Miettes, Bordeaux). Comédienne, Amandine est aussi professeure et coordinatrice de l’école de théâtre. Elle s’occupe également de coordonner les actions EAC (Education Artistique et Culturelle) de la compagnie.
Manon Guillemin
Manon GuilleminComédienne
Circassienne
Professeure de cirque
Coordinatrice de l’école de cirque
Lire la suite
Comme sa sœur Lorène, Manon joue depuis toute jeune dans les spectacles de la compagnie. Formée à l’école du cirque de Châtellerault, spécialiste de la contorsion et du cerceau aérien, elle a notamment travaillé avec le Cirque Electrique et le Cirque Romanès. Comédienne, elle est également depuis 2019 titulaire du diplôme d’état de professeur de cirque. Elle coordonne l’école de cirque La Gargouille.
Aline Delane
Aline DelaneComédienne
Circassienne
Professeure de cirque
Lire la suite
Dans les années 2000, elle débute comme comédienne et cavalière-voltigeuse équestre. Elle poursuit par le spectacle de rue, mêlant danse, jonglerie, acrobatie, échasses. En parallèle, elle joue dans plusieurs compagnies de théâtre. En 2011, elle rejoint le théâtre de la Gargouille, en tant qu’artiste et professeure de cirque.
Christophe Haensel
Christophe Haensel Comédien
Accessoiriste
Technicien
Lire la suite
Comédien, clown, et jongleur, Christophe a rejoint la Gargouille dès 1994. Technicien, il s’occupe aussi des accessoires sur les spectacles de la compagnie.
Sari Breitburd
Sari BreitburdComédienne
Peintre en décors
Lire la suite
Artiste peintre et comédienne, formée à Tours et à Glasgow, Sari collabore depuis 2001 avec la compagnie qui met régulièrement à contribution ses deux talents.
Céline Laflaquière
Céline LaflaquièreComédienne
Professeure de théâtre
Metteuse en scène
Lire la suite
Diplômée du conservatoire d’art dramatique d’Angers, Céline est «tombée» dans le théâtre lorsqu’elle était enfant en participant à des spectacles de La Gargouille. Intervenante théâtre en milieu scolaire et périscolaire, elle travaille aussi avec l’association «La plume de l’arbre». Comédienne, elle signe en 2019 sa première mise en scène dans le cadre de la pépinière d’artistes de La Gargouille avec le spectacle jeune public « L’important c’est d’essayer ».
Bimbo Acock
Bimbo AcockMusicien
Compositeur
Arrangeur
Lire la suite
Saxophoniste, flûtiste, pianiste, compositeur et arrangeur, Bimbo est un musicien chevronné qui accompagne les spectacles musicaux de la compagnie depuis 1992.
Thomas de Conti
Thomas de ContiMusicien
Technicien
Lire la suite
D’abord autodidacte passionné de musique festive, Thomas étudie le jazz manouche au Rocksane avec Bib Bourdier de Djangophil, avant de suivre la formation professionnelle du CIAM de Bordeaux. Il crée alors plusieurs formations : Diedoushka Swing, puis le Black Pepper Orchestra, et intègre Djangophil en 2016. Depuis 2018, il collabore avec la Cie Nez-à-Nu et La Gargouille en tant que musicien et technicien. Il pratique la guitare, la basse, et la trompette.
Éric Furet
Éric FuretRégisseur lumière, son
Accessoiriste
Lire la suite
Eclairagiste et accessoiriste ingénieux et créatif, Éric travaille avec La Gargouille depuis 1993. Technicien chevronné, il a notamment fait ses armes sur la célèbre Bataille de Castillon.
Emmanuel Gonthier
Emmanuel GonthierTechnicien son, lumière
Accessoiriste
Lire la suite
Emmanuel travaille avec la Gargouille depuis 1996. Technicien son et lumière expérimenté, il maîtrise aussi la vidéo. Il participe également activement à la conception des décors et accessoires.
Agnès Augé
Agnès AugéChargée d’administration
Infographiste
Lire la suite
Administratrice et infographiste de la compagnie, Agnès a travaillé 5 ans dans le milieu associatif culturel (Association Intermusées Paris) avant de rejoindre la troupe en 2005. On lui doit notamment la création des affiches de nombreux spectacles de La Gargouille.
Alexandrine Bourgoin
Alexandrine Bourgoin Chargée de développement
Lire la suite
Diplômée en marketing, élève de l’école de théâtre de La Gargouille depuis 2010, Alexandrine accompagne la compagnie dans son développement et s’occupe notamment de Quartiers en Scène et du festival Résidence Nomade. Elle intervient également en appui sur le volet communication (réseaux sociaux, relations presse…).
Marie-Annick Mousseau-LegrandPrésidente
Lire la suite
Nicole BorieTrésorière
Lire la suite
Précédent
Suivant

Les infrastructures

Le site du P’tit Chat Noir

Depuis 1992, le P’tit Chat Noir est le lieu de  résidence de La Gargouille. Un terrain de 5000 m² permet d’accueillir les artistes itinérants et leur structure (chapiteau, yourte, campement…) en résidence.  L’ancienne ferme des Vaures, beau bâtiment d’architecture traditionnelle périgourdine accueille quant à lui les bureaux de la compagnie, un atelier, une cuisine, et des sanitaires.
Et dans ce qui était autrefois la grange, la compagnie a aménagé la salle du P’tit Chat Noir, un espace de création et répétition qui accueille également les écoles de  théâtre et de cirque de La Gargouille.

Salle du P’tit Chat Noir

Espace scénique : 7,50 x 7,50 m
Hauteur sous perche : 5,50 m
Noir complet
Gradins amovibles
Jauge : 45 personnes
Régie son et lumière
Chauffage

Le chapiteau-théâtre

Diamètre : 24 m
Espace scénique modulable,
mais classiquement : 7 x 5 m
Jauge : 240 personnes
Régie son et lumière
Chaudière
Petit chapiteau d’accueil
(raccordable)

Nos partenaires