URS KARPATZ à Lalinde

Le sam. 21 Mai à la salle J. Brel de Lalinde – à 21h.

Dans le cadre du Printemps des Bastides, nuit tzigane à Lalinde, organisée par le Théâtre de la Gargouille, avec le soutien du Conseil Général de La Dordogne et de la Ville de Lalinde.

17h30 Conférence (salle Leclerc) Les Tsiganes en Europe : chronologie d’un génocide

par Jacky Tronel Historien, attaché de recherche à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (Paris), Coordinateur de rédaction de la revue d’Histoire Arkheia
L’idéologie nazie avait classé parmi les « Untermenschen » (les « sous hommes ») les Juifs, les Tsiganes, les Slaves et les Noirs.
En 1940, Robert Ritter, anthropologue et médecin allemand, préconise le rassemblement des Tsiganes métis dans des camps de travail forcé et leur stérilisation. Le 16 décembre 1942, Himmler organise la déportation systématique des Sinti et des Roms allemands. En 1943, des « expériences médicales » sont pratiquées sur certains d’entre eux, à l’initiative de Josef Mengele et Hans Münch. En France, les mesures raciales anti-tsiganes de _chage des identités débouchent sur une loi instituant le carnet anthropométrique dont l’objet est de limiter et de contrôler leur déplacement.
Les déportations de la France vers l’Allemagne ont été peu nombreuses… Quelle en est la raison ?
En 1940, des Tsiganes sont présents au camp du Sablou, près de Montignac. En 1942, plusieurs sont détenus à la prison militaire de Mauzac à quel titre ? C’est à ces questions que tentera de répondre le conférencier,
Cette conférence sera entrecoupée de chansons et de textes interprétés par des comédiens et chanteur du théâtre de la Gargouille

Exposition l’ABECEDAIRE (oeuvres d’artistes et d’artisans d’art du Pays du Grand Bergeracois), à L’OT de Lalinde du 17 au 30 mai 2011

Exposition de photos du Centre DIDA sur le thème des tsiganes

Présence de la Librairie Grain de Lire de Lalinde avec une sélection d’ouvrages sur le thème de la soirée
21h00 concert du groupe URS KARPATZ
Groupe de musique tzigane qui tourne dans le monde entier et qui propose un style sans frontière tout en étant fidèle au grand creuset tsigane qui va de l’Europe Centrale en passant par le Nord de l’Inde via les Balkans.
Une musique comme surgi d’un film de Tony Gatlif ou d’Emir Kusturica, qui brûle qui vibre, qui pleure, explose de joie sous l’impulsion de musiciens virtuoses et de chanteurs authentiques.
Fondé en 1993 par Dimitri, ancien dresseur d’ours, cet ensemble musical polyphonique ne cesse depuis de parcourir la planète, chantent en Romanès, la langue des tsiganes.
Une grande soirée en perspective où la musique va vibrer sous l’impulsion d’une dizaine de musiciens (violonistes, accordéoniste, .violoncelliste…)
Réservations au Forum de Bergerac et à l’OT de Lalinde

URS-KARPATZ sur scène

le 21 mai salle J. Brel à Lalinde

Laisser une réponse

*



Tapez le code ci-dessus dans la zone CAPTCHA Code